WASTEWOIMA® – LA CENTRALE DE VALORISATION ENERGÉTIQUE MODULAIRE

Les ordures ménagères (OM) sont abondantes partout dans le monde. Leur utilisation, leur recyclage et leur valorisation présentent plusieurs opportunités d’exploitation. Pourtant, elles restent une ressource encore sous-exploitée qui pourrait aisément profiter à la création de sources d’énergie locales. Dans le même temps, la valorisation réduit la quantité de déchets mis en décharges et ainsi améliore la santé et les conditions de vie des populations environnantes.

 

1. INCINÉRATION DES DECHETS

L’efficacité de la centrale wasteWOIMA W2E est basée sur une technologie prouvée d’incinération : les déchets sont introduits dans le four et se déplacent sur une grille au cours des différentes phases de la combustion : séchage, pyrolyse, et combustion. A la fin ces étapes, les cendres de combustion tombent dans une cuve de refroidissement. Un premier souffle d’air est injecté à travers la grille pour favoriser la combustion, il permet également de refroidir le four en réduisant les coûts de maintenance. En fonction de la composition des déchets, et donc de leur teneur calorifique, les capacités d’incinération varient de 5 à 7 tonnes de l’heure.

Les mâchefers refroidies son transportées automatiquement par tapis roulants dans une zone d’entreposage d’où les restes d’eau sont renvoyées dans la cuve de refroidissement. Les cendres restantes sont ensuite compactées en vue de leur mise en décharge ou pour être recyclées en cimenterie ou en matériaux routiers.

2. CHALEUR IRRADIANTE ET REFROIDISSMENT

Le four s’ouvre en son milieu sur la chambre de combustion adiabatique où les dernières fractions de déchets gazéifiées sont brulées. Un second, puis un troisième souffle d’air sont alors injectés pour assurer la combustion complète des gaz. Ces gaz vont ensuite circuler dans le canal d’irradiation puis de refroidissement où l’eau circulant dans la tuyauterie fixée aux parois va récupérer leur chaleur pour se transformer en vapeur.

Le ballon de chaudière va récupérer une partie des évaporations et permettre la reconduction de l’eau par gravité le long des murs de la chaudière.

La longueur de la chaudière permet un transit des gaz toxiques (furans, dioxins) selon les normes européennes (2 sec @ 850°C). Ce même canal refroidit les gaz de combustion pour protéger la chaudière de la corrosion.

 

3. RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR

La chaleur résiduelle passe dans la chaudière de récupération qui comprend un surchauffeur, un évaporateur, un économiseur et le préchauffeur d’air. Un réseau de tuyaux collecte par convection la chaleur restante des gaz de combustion.

L’évaporateur et le surchauffeur convertissent la vapeur générée dans la tuyauterie en vapeur pour le groupe électrogène. L’économiseur préchauffe l’eau qui s’écoule du réservoir d’eau du ballon de chaudière, pendant que le préchauffeur chauffe l’air pour améliorer l’efficacité de l’incinération.

Les cendres volantes des gaz de combustion s’accumulent sur le mur et sur la tuyauterie de la chaudière en réduisant son efficacité, d’où la nécessité de systèmes de nettoyages réguliers et efficaces pour maintenir la récupération de la chaleur, et l’efficacité de la centrale.

4. TRAITEMENT DES FUMEÉS

Le traitement des fumées repose sur repose sur un système sec. La centrale wasteWOIMA power utilise la chaux hydratée Ca(OH)2 et le charbon actif combinés à un système de filtres à tissus. Ce type de traitement des fumées est aux normes de la Banque Mondiale. Les deux systèmes ne produisent que des REFIOM, il n’y a donc pas de boues à traiter.

Les mâchefers et les cendres volantes assez “propres” pour être recyclées sont utilisés pour la construction des routes ou dans l’industrie cimentière. Les REFIOM qui contiennent eux des métaux lourds et d’autres résidus toxiques doivent être placés en
décharge.

La quantité des mâchefers est d’environ 15% et les REFIOM 3% du montant total des déchets incinérés.

 

5. PRODUCTION D’ÉNERGIE

La vapeur saturée et surchauffée (400 C à 40 bar) alimente une turbine qui transforme la chaleur et la pression en électricité. Le système de pression et de contre-pression de la turbine d’extraction est utilisé selon les exigences du client. La vapeur usée est ensuite transportée vers le système de condensation, où elle est réduite en eau. Ce circuit fermé assure un fonctionnement efficace de la centrale en permettant une conservation optimale de la chaleur. La production d’énergie peut être récupérée sous forme de vapeur, de chaleur, d’électricité, ou en cogénération avec une combinaison de ces différents types d’énergie.

L’une des particularités de la wasteWOIMA est son groupe électrogène auxiliaire diesel qui est utilisé pendant le démarrage et l’arrêt de la centrale pour faire fonctionner les tapis roulants et les souffleurs. Durant la période de maintenance, il peut également fournir de l’énergie aux unités délocalisées et ainsi réduire leur dépendance aux sources d’approvisionnement extérieures.

Avantages

La technologie éprouvée de la structure modulaire comporte plusieurs avantages :

  • Une structure simple et robuste
    Une grande partie d’éléments pré-fabriqués
    Une installation rapide
    Un haut taux d’efficience
    Une tolérance importante aux différents types de combustibles
    Un schéma de production très flexible
    Des coûts de fonctionnement et maintenance réduits.
    Possibilité de relocation
    Démultiplication des économies de coûts.