Le patrimoine est notre héritage du passé, avec lequel nous vivons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations futures. Notre patrimoine culturel et naturel est à la fois une source de vie et d’inspiration irremplaçable. Ce sont nos pierres de touche, nos points de référence, notre identité. Ce qui rend le concept de patrimoine mondial exceptionnel, c’est son application universelle. Les sites du patrimoine mondial appartiennent à tous les peuples du monde, quel que soit le territoire sur lequel ils se trouvent.

Rain forest in Indonesia, Pollution threatening UNESCO World heritage sites - WOIMA CorporationTous les pays ont des sites d’intérêt local ou national, qui constituent à juste titre une source de fierté nationale, et la Convention les encourage à identifier et à protéger leur patrimoine, qu’il soit ou non inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial. Sans le soutien d’autres pays, certains des sites culturels et naturels exceptionnels du monde se détérioreraient ou, pire, disparaîtraient, souvent par manque de financement pour les préserver. La Convention est donc un accord, ratifié presque universellement, qui vise à garantir les ressources financières et intellectuelles nécessaires pour protéger les sites du patrimoine mondial. Les sites sélectionnés pour l’inscription au patrimoine mondial sont inscrits sur la base de leurs mérites en tant que meilleurs exemples possibles du patrimoine culturel et naturel. La Liste du patrimoine mondial reflète la richesse et la diversité du patrimoine culturel et naturel de la Terre.

Burial site in Egypt, Pollution threatening UNESCO World heritage sites - WOIMA CorporationAujourd’hui, la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO comprend 1092 sites sur tous les Continents (sauf l’Antarctique). Cela inclut des sites naturels et culturels aussi célèbres que les Pyramides en Egypte ou le Grand Canyon aux États-Unis, et aussi divers que la ville portuaire historique de Levuka sur Fidzi ou le Kujataa Greenland: une agriculture nordique et inuite à la limite de la calotte glaciaire.

Humberstone saltpeter works, Chile, Pollution threatening UNESCO World heritage sites - WOIMA CorporationActuellement, le Comité du Patrimoine Mondial de l’UNESCO a décidé d’inscrire 54 biens sur la Liste du Patrimoine Mondial en péril. La majorité de ces sites sont situés dans les pays émergents. Dans le cas de sites naturels, les dangers identifiés incluent le déclin important de la population d’une espèce en danger ou précieuse ou la détérioration de la beauté naturelle ou de la valeur scientifique d’un bien causée par des activités humaines telles que l’exploitation forestière, la pollution, la colonisation, l’exploitation minière, l’agriculture et grands travaux publics. Les dangers constatés pour les biens culturels incluent la détérioration grave des matériaux, de la structure, des ornements ou de la cohérence architecturale, ainsi que la perte d’authenticité historique ou de valeur culturelle. Les projets de développement, les conflits armés, des systèmes de gestion insuffisants ou des modifications du statut de protection juridique des biens sont autant de dangers potentiels pour les sites culturels et naturels. Dans le cas de sites culturels, des changements graduels dus à la géologie, au climat (changement) ou à l’environnement peuvent également être des dangers potentiels.

Cette courte série de blogs examine les différents Sites du Patrimoine actuellement menacés par la pollution et suggère la solution WOIMA appropriée pour aider à atténuer les problèmes.

Lien vers la brochure wasteWOIMA®

Contact WOIMA, if you see yourself as collaboration partner in saving the planet. Ask more about turning waste into wellbeing with WOIMA Circular Economy Solutions.

WOIMA Corporation small logo web

www.woimacorporation.com / https://www.recomill.com/

WOIMA Social Media accounts

  WOIMA Youtube channel

LinkedIn logo Woima Corporation  WOIMA LinkedIn page

Twitter logo Woima Corporation   WOIMA Twitter page

Facebook logo Woima Corporation   WOIMA Facebook page